Pour cette série j’ai voulu travailler avec des corps qui sont intimes pour moi, montrer leur force, leur fragilité. 

Les plantes et racines symbolisent  aussi une connexion avec la mère terre, d’où viens la fertilité, liée au sacré féminin. 

Ici les corps cherchent à s’enraciner, issu d’un besoin de s’atterrer, de devenir plus solides pour enfin trouver une stabilité et se sentir rassurés. Je questionne justement cette stabilité, car l’être humain est par nature vulnérable et instable, fuir cette instabilité serait comme perdre sa propre essence et se transformer dans quelque chose d’aussi fragile et vide qu’une branche. 

 

La vulnérabilité est l’acte de sentir, la fragilité fait partie intégrale de la vie.

Ana, 2020

Photography and hand embroidery on paper

50x 40

 

Ela, 2019

Photography and hand embroidery on paper

50x40

Menina de ouro, 2019

Photography and hand embroidery on paper

50x40

Fragmentos, 2019

Photography and hand embroidery on paper

50X40

Adaptation I

Photography and hand embroidery on paper

50x40

Adaptation II

Photography and hand embroidery on paper

50x40

Yasmine, 2018

Photography and hand embroidery on paper

50x 40

Yasmine, 2018

Photography and hand embroidery on paper

50x 40

Coraline Sabourin